La Vie en SOI

Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène

Message par Hamsa le Ven 21 Juin - 19:52

Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène.
Publié par : Lecitoyenengage 21 juin 2013 
L’évolution sociétale de l’être humain semble irrémédiablement enfermée dans la seule voie de la globalisation financière telle qu’imposée par les élites que l’on retrouve  du Bilderberg au G8. C’est une globalisation que l’on peut qualifier d’exogène parce qu’elle nous est imposée elle n’est pas naturelle. A contrario il existe une vraie globalisation humaniste qui ne demande qu’à s’exprimer et à révolutionner les rapports humains en société. Celle-ci est une globalisation endogène puisqu’elle vient naturellement de nous en tant qu’humains, de nos aspirations à vivre en harmonie avec la Nature et tous ses composants.

La globalisation exogène a pour objectif
de pervertir nos pulsions naturelles endogènes
Ce sont donc bien deux logiques qui s’affrontent, deux logiques qui ne peuvent cohabiter ensemble puisque profondément antagonistes. L’une ne jure que par le profit financier et la croissance pour tenter de faire vivre l’humanité tant bien que mal, l’autre propose que l’humanité dans son ensemble, là où elle est, devienne partie intégrante de la grande chaîne naturelle de l’humanité, en confiant à l’humain son rôle de gardien et protecteur de la Nature.

La frontière n’est pas autant marquée géographiquement entre le Nord et le Sud comme on pourrait le supposer. On trouve au Nord une volonté farouche de protection de notre environnement contre les attaques exogènes (capitalisme immobilier et financier) comme le montre cette vidéo de cette superbe émission qu’est « Racine & des ailes » sur le service public:
Le Sud est lui soumis aux diktats exogènes que leur impose leur gouvernants mis en place par cette gouvernance mondiale occulte. Sous prétexte de « modernisation » on applique à ces pays les mêmes règles que celles qui prévalent déjà dans les sociétés soumises. Comment dès lors défendre avec suffisamment d’efficacité les droits de leur peuple? Ce n’est plus possible et c’est d’ailleurs l’objectif visé par cette globalisation exogène: empêcher toute contestation populaire de la mise en place de cette politique uniquement basée sur le profit de quelques-uns au détriment de la Nature.

Ils le disent d’ailleurs très clairement dans ce document signé par JP Morgan qui exige la mise en place de règles plus draconiennes, la mise en place de dictatures tout simplement, pour faire respecter les décisions prises par la globalisation exogène. Les décisions qui tournent toutes autour de la question: comment faire toujours plus de profits malgré les difficultés que peuvent rencontrer les peuples?
Il est donc normal que partout dans le monde des peuples se soulèvent contre cette dérive exogène qu’ils jugent sans rapport avec ce qu’ils vivent réellement. Comment exiger encore plus de sacrifices, encore moins de solidarité, alors que les peuples connaissent toujours plus de difficultés à trouver un emploi, à vivre dignement, à se soigner correctement, à manger sainement…Pourtant toute la propagande globaliste qu’on nous assène est liée à l’anti-socialisme qui est vu comme la plaie de ce monde alors que c’est exactement l’inverse qui se produit lorsqu’on analyse la vérité de prés. Les « cultureux » français ont compris qu’ils ne pouvaient pas se développer décemment, et donc faire valoir leur culture, si ils étaient noyés dans la politique globaliste exogène, qui broie toutes les différences pas assez fortes pour s’imposer pour en faire une soupe infâme et sans âme. Ce qui est bon pour cette niche sociétale est valable pour l’ensemble de la société humaine! Comment faire croire que le développement d’une alimentation naturelle liée à son environnement proche n’a plus lieu d’être pour faire de l’alimentation globaliste destinée à être vendue sur les marchés financiers et non plus sur les marchés locaux. C’est tout un schème économique qui entend détruire notre mode de pensée naturelle.

Heureusement certains parmi nous résistent à cet état de délabrement continu imposé par ce globalisme exogène en rappelant que la vraie richesse, le vrai bonheur est de regarder avec admiration le travail de la Nature autour de soi. Et que c’est en travaillant avec elle pour l’enrichir en l’entretenant au mieux, que l’on peut nourrir et faire vivre dignement tout un bassin de population lié à cet environnement propre.Comme nous l’explique ici très bien ce reportage sur Pierre Rabhi un pionnier du lien Nord-Sud entre les peuples pour favoriser la globalisation endogène celle liée à la culture de la Terre et à l’entretien de ses racines culturelles:
Les OGM sont une spécialisation du globalisme exogène pour permettre que n’importe où dans le monde, et quelles que soient les conditions naturelles, la gouvernance globaliste puisse avoir les mêmes produits à récolter et donc à vendre. On appelle cela de la monoculture et au niveau local comme au niveau global c’est cela qui détruit notre monde comme notre être.

Nous assistons donc à une guerre extérieure qui se retrouve au sein même de nous-mêmes, entre nos aspirations naturelles à la préservation de la vie et la mise en place d’un système exogène nous poussant au contraire à l’individualisme exacerbé, à refuser notre « nature » pour faire de nous des êtres décérébrés coupés des racines naturelles inhérentes à notre état d’être humain, et ainsi constituer des êtres sans âmes capable de consommer et d’acheter des produits vendus par la globalisation exogène sans ses soucier de comment cela est produit, quelles sont les souffrances endurées par les peuples sur place pour les produire, et si au final ces produits apportent un véritable plus à notre épanouissement collectif. Oui collectif car c’est le mot qui caractérise notre nature endogène si on l’écoute attentivement. Qui peut vivre seul contre les autres à part peut-être un être dénué d’âme exprimant une compassion pour tout ce que représente la vie et ne voyant que son intérêt propre.

C’est donc une lutte gigantesque qui se joue à l’intérieur de nous-mêmes. Allons-nous favoriser notre soi-disant petit confort au détriment des lois naturelles imposant un développement diversifié respectueux de l’environnement? Ou bien allons-nous enfin prendre conscience de cette propagande exogène inique polluant notre esprit pour faire advenir un véritable projet de société global humaniste sur l’ensemble de la planète? Nous sommes arrivés devant ce choix et il appartient à nous de le trancher en notre âme et conscience.
Source: http://lecitoyenengage.fr/le-globalisme-exogene-contre-lhumanisme-endogene-4638
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène

Message par sapinbleu le Ven 21 Juin - 23:03

bon je vais chercher un dico pour comprendre le titre et après je lis l'article...
avatar
sapinbleu

Messages : 129
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 48
Localisation : ça dépend

http://www.sentierbleu.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène

Message par Hamsa le Ven 21 Juin - 23:06

Mortderire c'est expliqué dans l'article Titefile Mdr
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le globalisme exogène contre l’humanisme endogène

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum