La Vie en SOI

Pleine lune du 29 Octobre et porte du 1er Nov.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pleine lune du 29 Octobre et porte du 1er Nov.

Message par Hamsa le Lun 29 Oct - 12:11

Pleine lune du 29 Octobre
et porte du 1er Nov.


PL Lundi 29 /10 à 20h 49' HL (Marseille)

Cette Pleine Lune éclaire des thématiques qui sont amplifiées lors de l’ouverture de la grande porte du 1er novembre, marquée par une plongée dans les profondeurs qui accompagne un processus de mort- renaissance.

Le thème est marqué par un grand carré en T impliquant Vénus, Uranus et Pluton, figure qui se superpose aux grands axes du thème. Vénus, qui vient de rentrer en domicile, en Balance, est conjointe au Fond-du-Ciel, opposée à Uranus, conjoint en Bélier au Milieu-du-Ciel, et carrée à Pluton, conjoint en Capricorne au Descendant. Cette figure tendue inscrite sur les axes de matérialisation Fond-du-Ciel / Milieu-du-Ciel et Ascendant / Descendant signe un thème puissant, marqué par des événements concrets.

Les trois planètes sont positionnées dans les premiers degrés de signes cardinaux, ce qui amorce l’ouverture d’un nouveau cycle, à la tonalité nettement contrastée par rapport à la période qui s’achève. Ce nouveau cycle, pour déployer toute son envergure, nécessite d’accepter l’énergie radicale des planètes transsaturiennes, Uranus et Pluton, qui s’expriment respectivement dans les champs social et relationnel, ébranlant nos certitudes et les fondements de notre sécurité dans chacune de ces sphères.



Pleine_Lune

1er Novembre
Pluton, en Capricorne et conjoint au Descendant, en maison VII, nous accule à travers notre rapport à l’autre, à nous confronter à nos passions les plus archaïques : la possessivité, le besoin de contrôler, la jalousie, la destructivité, la colère et la rancune, la soif de pouvoir voire la paranoïa,.

A travers l’autre, c’est notre propre noirceur qu’il nous est demandé d’affronter.

Cette énergie est susceptible de se manifester dans des luttes de pouvoir souterraines, dans les règlements de comptes qui paraissaient depuis longtemps soldés ou même dans la destruction de liens qui semblaient déjouer toutes les épreuves du temps. A travers ces difficultés sont retravaillées en profondeur les attentes que nous faisons porter à l’autre. L’occasion nous est ainsi donnée de revoir en profondeur la structure de nos relations intimes en réintégrant nos projections : prendre conscience de notre part d’ombre, que nous attribuons à l’autre, mais aussi incarner l’idéal de nous-mêmes que nous nous évertuons à chercher à l’extérieur.

Ces bouleversements se doublent de l’action d’Uranus en Bélier et en maison X. Superposé au Milieu-du-Ciel, Uranus nous promet une plus grande authenticité en nous libérant des schémas intérieurs nous maintenant dans une position sociale qui, pour prestigieuse ou valorisante qu’elle puisse être, ne s’accorde pas complètement avec nos nature véritable. Si notre insertion dans le monde reflète essentiellement les frustrations, intentions et ambitions de notre mère et notre besoin de nous y conformer pour marquer notre fidélité à son égard et obtenir ainsi sa reconnaissance, il est fort probable que les événements de la période nous arrachent à cet emprisonnement.

Le processus peut être brutal, d’autant qu’Uranus se manifeste souvent soudainement. Il est susceptible de nous déstabiliser profondément, en nous retirant sans préavis l ‘un des piliers qui sous-tendait notre identité. Mais une telle déstabilisation constitue plus fondamentalement une formidable opportunité de prendre un nouveau départ (le Bélier est le premier signe du zodiaque, associé au pionnier, à celui qui conquiert des espaces inexplorés). A travers les événements extérieurs qui en sont le reflet, Uranus nous offre la possibilité de découvrir l’intention fondamentale de notre âme, que nous pressentons confusément sans forcément oser la conscientiser. Et si nous avons le courage de poser les actes (Bélier) que nous n’avons jamais osé affronter, Uranus nous offre la chance de nous réorienter vers une nouvelle activité en résonnance avec cette intention de notre âme afin que notre contribution au monde ne soit plus asservissement à une injonction extérieure (le désir de notre mère ou la pression sociale) mais expression de notre cœur, celui qui bat aux racines de notre être, au point le plus bas du thème, dans le secret de la maison IV.

Car Vénus, en domicile en Balance, conjointe au Fond-du-Ciel, nous parle de la possibilité de nous connecter avec les valeurs de paix et d’harmonie de la Balance et de les inscrire durablement dans notre foyer intérieur. Un des défis de la période est finalement de nous connecter avec ce foyer intérieur paisible et d’affronter avec une certaine sérénité les tumultes que créent Pluton et Uranus dans notre relationnel et notre intégration sociale.

Ces changements, qui peuvent survenir brutalement et prendre une tournure spectaculaire, sont la face émergée d’un processus profond exprimé par le grand triangle d’Eau qui embrasse dans une même dynamique l’Ascendant Cancer, la conjonction Soleil - Saturne en Scorpion et la conjonction Neptune-Chiron en Poissons. Ce grand triangle d’Eau, campé sur les premiers degrés des trois signes impliqués, est porteur, lui aussi, de l’énergie d’un nouveau cycle. L’Ascendant Cancer nous parle d’intimité avec nous-même, de découverte de nos fragilités, de prise de contact avec les véritables fondements de notre sécurité intérieur.

Ce processus passe par une plongée dans l’émotionnel, qui peut par moments nous submerger, comme pour nous indiquer les points qui en nous méritent encore le travail de guérison que favorise la conjonction Neptune –Chiron en Poissons. Cette conjonction favorise en effet notre connexion à l’intuition, à la nostalgie de nos origines, à notre blessure fondamentale (qui a trait à notre incarnation), à l’ouverture à l’invisible et à la perception. En nous immergeant dans l’océan de l’inconscient, Neptune et Chiron contribuent à la dissolution des frontières érigées par notre ego et nous font ressentir combien nous sommes tous en lien les uns avec les autres, reliés à la Source. Il peut en résulter une certaine confusion, des difficultés à fixer des limites à note entourage, de puissantes ouvertures de conscience et de clairs ressentis de l’émotionnel ambiant. Cette confusion, qui bouscule nos repères habituels, est le prélude à une guérison de notre âme.

Ce processus peut effrayer et par moments, Saturne conjoint au Soleil en Scorpion nous parle de notre peur de cet émotionnel, de notre terreur des profondeurs et de notre difficulté à lâcher prise par rapport à la nécessité de laisser advenir ce qui émerge pour le conscientiser, l’intégrer et le transformer, en vue d’une nouvelle naissance. Aussi Saturne est-il susceptible, par moments, de mettre en branle des systèmes de défense qui nous coupent de nos ressentis, nous faisant vivre des « blancs » émotionnels, pendant lesquels nous avons l’impression d’être déshumanisés. Il ne s’agit pas là de fuite mais de moments de répit que nous nous ménageons avant de replonger dans notre émotionnel impalpable et protéiforme. Saturne peut ainsi nous aider à structurer cette montée des sentiments les plus profonds et intimes de notre être tout en constituant un garde-fou contre la fuite dans les fantasmes et la rêvasserie.

La conjonction Neptune-Chiron n’est pas seulement impliquée dans le grand triangle d’Eau mais est également en carré avec l’axe des Nœuds, la Lune noire (l’essentiel de nous-même) et Mercure, conjoint au Noeud Sud. Cet aspect entre Neptune – Chiron et Mercure, conjoint au Neoud Sud à 0° Sagittaire, nous parle de prises de conscience par rapport à des mémoires de générations mais également d’incarnations passées. Ces mémoires sont aujourd’hui susceptibles d’être métabolisées et guéries (carré à Neptune et Chiron) par leur inscription dans une perspective élargie et par leur connexion avec des éléments de notre vie qui lui donnent un sens (Sagittaire). D’autant que la réception mutuelle entre Jupiter et Mercure (chaque planète est dans le domicile de l’autre) marque bien que les deux modes d’appréhension du monde que symbolisent ces deux planètes (intuition / analyse ; global/ rationnel, etc.) se nourrissent l’un l’autre en se conjuguant. Et Jupiter en XII (maison associée aux Poissons et liée aux vies passées, aux héritages familiaux et à notre bagage invisible le plus prégnant) montre combien cette nouvelle compréhension de nos mémoires et de nos émotions se nourrit des apports des générations passées qui ont été cristallisés et enregistrés dans notre corps.

Dans ce cadre marqué par la promesse d’un nouveau départ, la Pleine Lune dans les signes fixes du Scorpion et du Taureau met en lumière la tension entre nos polarités intérieures : confort et tranquillité (Taureau) versus remise en question et renouveau (Scorpion), possession versus dépouillement. Cette Pleine Lune éclaire combien la plongée dans nos profondeurs qu’exige la période peut générer en nous des résistances. Le sextile de Pluton au Soleil accompagne et facilite néanmoins ce processus d’exploration de notre part d’ombre, de nos aspirations et instincts les plus tabous. Installée sur l’axe des maisons V et XI, cette Pleine Lune nous signifie que c’est par cette plongée qu’il est possible d’accéder à notre être véritable et d’alimenter notre créativité (V), qui fait notre unicité. Et cette expression de notre quintessence à travers l’acte créateur permet notre insertion dans le collectif (maison XI), à partir d’une véritable authenticité. Elle permet, comme le favorise également Uranus en maison X, de porter des projets en écho avec ce que nous sommes vraiment. C’est seulement en étant nous-même que nous pouvons apporter une contribution véritable au collectif et bâtir des futurs lumineux.


Cette pleine lune est un prélude à la porte du 1ernovembre, où l’Ascendant Lion fait écho au Soleil en maison V du thème de Pleine Lune et confirme cette nécessité, pour nourrir le collectif, d’irradier ce que nous sommes, de prendre notre place dans notre énergie et de nous exprimer dans notre totalité.

La porte du 1er novembre, qui marque une période de mort symbolique suivie d’une renaissance, confirme, notamment par la Lune en Gémeaux, opposée à Mercure et conjointe à l’axe des Nœuds, l’actuelle facilité d’accès à des informations du passé qui sont autant de clés pour la guérison de plaies très anciennes. Et la position de la Lune en maison X rend notre émotionnel particulièrement visible et accessible, nous ouvrant l’accès à un sentiment véritable, nourri de nos valeurs les plus essentielles, comme le signale le trigone de la Lune à Vénus, en maison II, maison des possessions et valeurs
.

source : http://esprit-chamanique.com/index.php?option=com_content&view=article&id=154:pleine-lune-du-29-octobre-et-1er-nov&catid=16:nl-et-pl&Itemid=6
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum