La Vie en SOI

Tu n’es pas séparé de toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu n’es pas séparé de toi

Message par Hamsa le Lun 18 Nov - 12:37

"Tu n’es pas séparé de toi. Tout chercheur est un intoxiqué de la recherche de soi. Tu n’as à réaliser aucune quête pour être ce que tu es."
  
"Quiconque te dit qu’il peut te donner ou t’enlever quelque chose, ou bien te procurer une précieuse expérience d’éveil, celui-là ment.

 « Le Bouddha serait donc un menteur ? »
 Oui, ne te fie à aucun maître décédé.

 Dans le sutra du Diamant, le Bouddha dit : Jamais aucun bouddha n’a foulé cette terre.
Et jamais aucun bouddha ne la foulera.
Il dit : j’ai prêché pendant quarante ans, sans jamais recourir à des mots. Personne n’a rien dit, personne n’a parlé et personne n’a écouté.

Il y a des gens qui professent un enseignement et, autant que possible, répètent toujours les mêmes mots. Ce sont les gardiens du dharma – les gardiens de la misère.
Tout enseignement disant qu’il existe une voie pour sortir de la misère entretient la misère. Les gardiens du dharma, les gardiens du Darm – l’intestin en allemand – perpétuent l’engorgement.

La nécessité d’une relation maître-disciple est une fiction. Seule la source est réelle. Tout émane d’elle puis se résorbe en elle. C’est dans ce même rêve qu’ont lieu les rencontres maîtres et élèves, et celles-ci sont inopérantes, seule la source est agissante.

Tu crois que l’instructeur détient la carotte derrière laquelle tu as marché jusqu’ici, que le jour où tu auras suffisamment mûri il te la donnera à manger. Et une fois que tu l’auras mangée tu pourras dire ouf ! parce que tu auras enfin obtenu l’illumination. Tout ça  c’est de la fiction. Comme l’est aussi l’éveil à la conscience cosmique. Le fait de te dire : Voilà la réalité et je suis cette réalité, c’est de la pure fiction.

La vie toute entière est instructeur.
Les Védas stipulent qu’un instructeur qui croit devoir enseigner quelque chose, a lui-même encore besoin d’apprendre.
Seule l’idée d’avoir perdu quelque chose ou de devoir atteindre un objectif fait naître l’enfer, fait naître la croyance selon laquelle l’être humain est doué de libre arbitre, avec lequel nous pouvons énergiquement nous préoccuper.
L’on peut seulement ne rien faire. Tu ne fais rien du tout, tout se fait à travers toi !
Quoi que tu fasses, cela est juste à cent pour cent. Tu ne peux jamais rien faire de travers, pour la simple raison que tu n’as jamais rien fait ou pu faire. C’est ça la liberté ! Être complètement libre d’une entité agissante, de la personne qui jamais n’a rien fait ou pu faire.
Tous les états sont naturels. Il n’existe pas de distinctions telles que : plus naturel, plus clair, moins naturel, très obscurci.

Il y a le petit « Aha » d’après lequel l’essence précédant tout commencement, toute naissance, n’a jamais été obscurcie et ne le sera jamais, parce que rien de temporel ne peut jamais l’affecter.

Toute pensée selon laquelle il existe quelque chose d’autre que ce que tu es procède de la séparativité. La non-dualité de l’advaïta se fonde toute entière sur le fait qu’il n’y a qu’un Soi unique et rien que le Soi.

Toute expérience est pure expérience de soi. Le Soi ne connait que soi-même, et l’expérience personnelle est elle aussi pure connaissance de soi. Il n’y a que le Soi – c’est le fondement : le Soi est ce qui est, y compris sous l’apparence du monde. N’importe quelle apparence est le Soi. Le Soi n’est jamais troublé par rien, toujours pur être.

Il n’y a ni voie d’accès, ni voie de sortie – pas d’échappatoire à soi-même. L’on ne peut devenir quelque chose que l’on est déjà. Il n’y a ni voie d’approche, ni devenir. Imaginer que tu es séparé de toi-même est tout aussi insensé que d’imaginer que tu es séparé d’autrui.

Tu n’es pas séparé de toi.

Tant que subsiste la notion de séparation il y a aspiration au changement – le désir de faire l’unité, de réintégrer la source, le Soi. Cette aspiration fait de toi un drogué, un toxicomane. Tu deviens un intoxiqué de la recherche du Soi, de toi-même. Tout chercheur est un intoxiqué de la recherche de soi.

Tu es cela qui précède toute espèce de satisfaction ou d’insatisfaction, qui précède toute sensation, toute perception, toute conception ou image. Tu es cela en quoi les sensations, les perceptions, les représentations ou images apparaissent et disparaissent tour à tour. Le désir, l’aspiration, la quête, tout cela procède de la manifestation. Tu n’as à réaliser aucune quête pour être ce que tu es. Tu es toi-même plénitude, accomplissement.

Tu es plénitude, avec ou sans désir ou aspiration. Avec ou sans quête, tu es, de façon absolue, ce qui en soi est plénitude pour toujours. Rien n’est à changer, rien n’est à produire ou à éviter, pour être ce que tu es. Rien n’est à ajouter ou à retrancher.

Ton désir procède de l’idée insensée selon laquelle tu as perdu cette plénitude ; selon laquelle elle a pu disparaître, ne serait-ce qu’un instant. C’est cette erreur d’appréciation qui est à l’origine de ta quête, avec tout ce qu’elle comporte de faux. Il n’y a rien à atteindre ou à trouver. Tout est déjà là. Cette indéfectible présence est la cause première de toute manifestation, de toute question, de toute réponse. Il est donc vain de vouloir faire quoi que ce soit.

Il n’y a besoin de rien de spécial pour ça, ni préparation ni révision. Et ce n’est pas non plus quelque chose de particulier. C’est connaître que l’on est, tout simplement. Comme disait maître Eckhart, c’est le fondement originel en soi, la pure conscience d’exister." 

 Karl Renz
http://lapiqreduscorpion.blogspot.fr/2013/03/intoxication-tu-sais-nager.html
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par Hamsa le Lun 18 Nov - 12:58

J'en connais que ça va énerver !!!! MDR
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par nowhere le Lun 18 Nov - 14:24

oui cela pourrait en énerver certain, parce que c'est maladroit. il est important de voir au dela des mots, de ressentir l'essence meme du message.

cependant cet homme, qui affirme cela, a passer un long moment a chercher, puis lorsque l'heure est venu pour lui de lacher prise, il compris.
il lui a fallu parcourir le chemin que sa vie lui offrait pour trouver ces mots dans son cœur, comme tout les hommes ont besoin de parcourir leur chemin pour le decouvrir un jour.

alors quand il dit qu'il n'y a rien a faire il a à la fois tort et raison Smile
s'il n'y avais rien a faire il n'y aurait pas de vie, pas d'experience, il n'y aurait que la source et seulement la source. si la volonté de l'un était que tout les hommes soit un, cela serait ainsi.

cet homme ne fais pas passer un message, cet homme raconte l'experience qu'il a vécu, et il invite ceux qui comprenne a en faire de meme, mais si le chemin de l'homme qui lit ces mots n'est pas terminé, alors ils ne serons que cafouillage dans son esprit, et il continuera de chercher le sens de ces mots, et non a les vivre.
avatar
nowhere

Messages : 112
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 97
Localisation : now here

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par Hamsa le Lun 18 Nov - 17:05

Il est tout de même remarquable que tous les êtres qui ont fait le chemin disent la même chose : "il n'y a rien à faire !" "tout est en toi !" "Tu es ce que tu cherches !" etc ....

Et pourtant ... on cherche encore !
Que nous faut-il donc pour lâcher prise ? Pour se poser et nos valises avec ?

Pour te répondre nowhere, je ne suis pas sûre que ceux  qui disent cela aient trouvé en cherchant ! Je suis même sûre du contraire ... Cool lunette
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par nowhere le Lun 18 Nov - 18:22

ah bon ? tu es sure du contraire ? alors pourquoi as tu dit tout les être qui ont fait le chemin ?

ils l'ont fait ce chemin Smile et oui il n'y a rien a faire, mais tant a faire pour le comprendre coeur lotus

parce que le lire de quelqu'un d'autre ne sera pas vécu, il faut en arriver au point ou on a tellement marre de chercher qu'on arrete, et c'est alors qu'on trouve Smile
mais biensur on peut le comprendre avant.

tout depend de la vitesse de la prise de conscience
avatar
nowhere

Messages : 112
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 97
Localisation : now here

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par Hamsa le Lun 18 Nov - 18:30

il faut en arriver au point ou on a tellement marre de chercher qu'on arrete, et c'est alors qu'on trouve
C'est ce que j'ai voulu dire en disant que j'étais sûre du contraire !
Ah ! les mots .... my god
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par nowhere le Lun 18 Nov - 19:10

aah voui, désolé ^^
avatar
nowhere

Messages : 112
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 97
Localisation : now here

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu n’es pas séparé de toi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum