La Vie en SOI

Notre Être réel se présente une dernière fois ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre Être réel se présente une dernière fois ...

Message par Hamsa le Jeu 12 Sep - 12:43

Savoir quand aura lieu le saut quantique vers ce qui est appelé «la 5e dimension», prévu dernièrement pour mi-septembre 2013, selon plusieurs personnes et sites ayant relayé cette annonce, est-ce vraiment le plus important?

L’important n'est-il pas que, sans attentes, nous nous tenions prêts chaque jour, à chaque instant présent de notre réalité visible? et ce, quoi qu’il se passe ou ne se passe pas effectivement en notre présent linéaire, qui est encore le cadre de notre expérimentation commune actuelle, quoi qu’on en dise.
L’important n'est-il pas qu’il est vraiment plus que temps que nous acceptions définitivement et réellement -c’est-à-dire jusqu’en notre dimension 3D- qui nous sommes vraiment? Notre Etre Réel.
Imparfaitement et très partiellement, l’Etre Réel pourrait être décrit comme étant une émanation de notre Présence (ou Etre Divin) qui, en quelque sorte, l’a créé pour nous permettre un minimum de compréhension sur sa nature transcendante, ce qui est au-delà de notre incarnation terrestre, et sur son immanence, ce qui peut cependant transparaître jusqu’à notre Humanité 3D.

En d’autres termes, c’est notre Présence qui nous permet d’être incarnés sur terre en tant qu’extensions/ pensées de notre Etre Réel, lui-même extension (ou poupée russe) de notre Etre Divin, lui-même poupée russe… En tant qu’Humains, nous sommes donc une extension terrestre parmi toutes les extensions dimensionnelles de notre Etre.

Mais, quand nous l’acceptons en renouvelant chaque jour, chaque nouveau jour, notre choix d’âme initial (c’est cela «se préparer»… et rien d’autre de plus compliqué comme tous ces rituels religieux ou ésotériques), l’Etre Réel peut alors se déployer entièrement, et ainsi nous réunifier, en tant que lien le plus direct entre notre Etre Divin et notre être humain.

Et c’est cela qui nous est demandé, si quelque chose nous est demandé! Et rien d’autre, encore une fois, mais uniquement si nous l’acceptons. L’Etre Réel ne s’impose pas. A personne. Jamais. Nos Amis nous le redisent.
C’est seulement ce à quoi nous sommes invités depuis des vies et des vies terrestres, y compris en celle-ci, également par le biais de ce que l’on a appelé «channelings» ou messages, à savoir: nous remettre dans les bras de notre seule Présence. Laquelle, dans sa poupée russe divine la plus proche de notre incarnation terrestre, est justement l’Etre Réel, notre Etre Réel.

C’est ainsi que mon Etre Réel «Luce» ne pourra se manifester entièrement en moi, si je ne l’ai déjà accepté. Il en est de même pour chacune et chacun de vous.
Si vous l’avez déjà totalement accepté, c’est-à-dire si, en votre suivre  libre arbitre multidimensionnel jusqu’à votre extension humaine, vous avez renouvelé votre choix d’âme, alors votre Etre Réel pourra se manifester en vous, et être vous, et vous, être lui, autant que faire se peut en un réceptacle humain.


Nous sommes toutes et tous l’extension de notre Etre Réel. Pourtant, sur terre, nous ne faisons pas et nous ne ferons pas toutes et tous, déjà, un avec notre Etre Réel jusqu’en 3D. C’est cette réunion consciente mais acceptée que l’on appelle «le paradis sur la terre comme au ciel» ou l’ascension dimensionnelle via l’incarnation de notre Etre Réel.

Mais certainement pas quand nous demeurons dans l’Ancien… quand nous refusons et renions notre Etre Réel parce que nous continuons à dépendre de toutes superstitions (qui ne peuvent exister que dans l’ancien) telles que tous ces «secrets», comme «Le Secret», dévoilés de ceci ou de cela, qui ne peuvent être vrais ou efficaces uniquement dans l’ancien, toujours dans l’ancien!

Quand nous sommes dans les bras de notre Présence, que nous importe toutes ces quêtes, si ce n’est parce que nous ne faisons pas confiance à notre Etre Divin pour que nous soyons notre Etre Réel?

Si ce n’est pour les besoins de notre mental déconnecté, de notre cœur déconnecté, de notre ventre déconnecté, de notre orgueil, de notre sécurité extérieure, de notre affection extérieure, de nos manques, de tous nos manques? Et, dans ce cas, comment pouvons-nous dire que nous accepterions déjà de redevenir nous-même?


C’est pourquoi uniquement la peur, et notamment celle de ne pas être aimés, donc, in fine, de ne pas mériter Dieu, peut nous mener vers toutes les superstitions et tentations de tous ces marchands du temps et du temple, rejoints aujourd’hui par tellement de nouveaux thérapeutes, de nouveaux Channels, de nouveaux auteurs de nouvelles «recettes magiques», qui ne relaient donc que l’ancien.

Bien évidemment, continuons à honorer et à remercier l’Ancien de tout ce qu’il nous a apporté, comme à nous libérer de notre propre ancien. Mais, tandis que nous retrouvons nos chaussons de bébé (c’est une image!), allons-nous pour autant les remettre pour marcher et avancer sur le chemin qu’est le nôtre aujourd’hui? Si tant est que des chaussons de bébé aient un jour permis de marcher...

En quoi de soi-disant nouveaux livres sur la spiritualité ou sur la psychologie spiritualisante, de soi-disant nouvelles thérapies, de soi-disant nouveaux channelings, de soi-disant nouveaux témoignages magiques, de soi-disant nouvelles révélations, qui renvoient tous uniquement à eux-mêmes (passage obligé) et à des rituels, des recettes ou des secrets enfin mis à notre disposition, et tous, bien sûr, plus merveilleux les uns que les autres pour nous apporter ou nous promettre la réussite, l’argent, la sécurité, l’amour, des amis, du travail, la santé, le bonheur, la spiritualité, la compréhension divine… s’adressent-ils encore à nous, dès lors que nous avons fait le choix de notre âme et de notre Etre Réel?

Il y a 30 ans, 20 ans, allez! 10 ans encore, si vous voulez, cela était encore possiblement envisageable que cela pût appartenir à «la nouvelle conscience». Mais aujourd’hui? Et, dans ce cas, ne vaut-il pas mieux lire ou relire un livre diffusé depuis 10, 20 ou 30 ans en sachant pertinemment qu’il s’agit simplement du témoignage d’un de nos anciens guides? Lesquels, encore une fois, nous ne pouvons que saluer et remercier pour tout le travail accompli. Mais… accompli!

Comme nous pouvons remercier tout autant ceux et celles qui se présentent encore (donc, qui s’annoncent!) comme le sauveur, parce que le garant de notre présent et de notre futur spirituel et matériel, même s’ils usent pour cela de magies, blanche ou noire, et de promesses en tous genres, parce que beaucoup de leurs clients en sont encore là.

Cependant, est-ce encore notre choix? Oui? Qu’il en soit ainsi, et surtout ne changeons pas, ne veuillons surtout pas changer, mais au contraire respectons et assumons enfin honnêtement (vis-à-vis d’abord de nous-mêmes) là où nous en sommes. Et si nous avons encore besoin de porter nos chaussons de bébé (toujours métaphore? Rires), nous n’en serons pas moins aimés. Ni plus aimés.

C’est pourquoi vérifions bien si c’est encore notre choix, car l’Etre Réel, notre Etre Réel se présente une dernière fois à notre porte pour s’incarner pleinement en nous sur terre. En ce qui concerne cette présente Transition, bien évidemment, puisque le chemin divin est sans limites temporelles… mais pas notre expérience linéaire actuelle! Ne confondons pas, contrairement à ce que voudraient nous faire croire encore ceux et celles qui ont suivre peur de leur Etre.

Ce n’est plus notre choix? Alors, accueillons sans aucun jugement et sans aucune attente: l’alignement du temps divin en notre temps humain et de l’espace divin en notre espace humain. Remettons et alignons notre volonté humaine à notre volonté divine, acceptons l’alignement de notre être humain à notre Etre Réel…

Ne tardons vraiment pas, car le temps linéaire se raccourcit de plus en plus, inversement proportionnel à l’élargissement du présent divin.

C’est pourquoi notre Etre Réel est en train de se présenter à nous pour ancrer définitivement notre décision d'avoir renouvelé ou non notre choix d'âme, laquelle décision il accepte et inscrit dans le marbre linéaire, devant la Présence et la Source des sources. Puisque notre choix et toutes ses conséquences viennent d'être actés puis décrétés par le Grand Conseil Galactique.

Pour certains, notre Etre nous dit simplement au revoir et se retire de notre incarnation humaine, parce que nous refaisons le choix conscient de demeurer dans l’ancien, et ce, par peur consciente ou inconsciente. Nous demeurons cependant son extension. Pour faire image très simplifiée, l’essence de notre Etre se positionne alors au-dessus de notre tête, mais n’est plus dans notre tête. Notre Etre nous redit son amour et à très bientôt.

Pour d’autres, notre Etre nous dit également au revoir, mais s’était déjà retiré depuis quelque temps de notre incarnation humaine, parce que nous avions fait le choix conscient de demeurer dans l’ancien par refus conscient du nouveau. Nous demeurons cependant son extension. Pour faire image très simplifiée, l’essence de notre Etre se positionne alors au-dessus de notre tête, mais n’est plus dans notre ventre. Notre Etre nous redit son amour et à très bientôt.

Pour d’autres encore, notre Etre nous dit également au revoir, mais s’était déjà retiré depuis quelque temps de notre incarnation humaine, parce que nous avions fait le choix inconscient de demeurer dans l’ancien par refus inconscient du nouveau. Nous demeurons cependant son extension. Pour faire image très simplifiée, l’essence de notre Etre reste positionnée au-dessus de notre tête, là où elle se tenait déjà. Notre Etre nous redit son amour et à très bientôt.

Pour d’autres enfin, notre Etre nous dit «à Dieu» et se retire définitivement de notre incarnation humaine comme de toutes nos dimensions, parce que nous avons fait le choix conscient de nuire à l’Humanité et à la terre, donc à Dieu, et ce, par avidité pleinement consciente de notre gloire personnelle. Parce que nous avons ainsi rejeté l’appel de notre Etre dans toutes nos dimensions. Pour ce qui concerne le devenir de notre âme, nous ne sommes pas autorisés à recevoir l’information.

Pour tous les autres, notre Etre nous dit bonjour et s’incarnera encore plus en nous, parce que, désormais, nous faisons à chaque instant le choix d’accueillir le nouveau, le renouveau de chaque présent (qu’il soit linéaire, divin, 3D, 4D, 5D, au-delà, et ce, selon la seule volonté de notre Présence) ainsi que le choix de renouveler notre alignement à l’amour de notre Présence par le biais de notre Etre Réel. Pour faire image très simplifiée, l’essence de notre Etre se positionne en toute notre incarnation humaine et n’est plus uniquement dans notre tête, dans notre cœur et dans notre ventre.

Pourtant, quelle que soit la possibilité d’évolution offerte et désormais arrêtée par la justice divine, nous sommes tous et toutes aimés inconditionnellement. N’en doutons plus, même si, par le regard de notre personnalité, nous jugeons encore humainement la volonté divine et sa justesse, donc également la volonté et la justesse de notre Présence.

Cela va sans dire que, pour devenir notre Etre Réel sur terre, il n’est pas besoin de connaître son nom, ni même son nom de connexion avec nous.

Eh bien! Si je m’attendais à une telle publication pour ma rentrée de septembre 2013!...



Extrait du message suivre Une pièce supplémentaire du puzzle divin’ émis le 4 avril 2007 depuis les guides de la Présence
…« Personne (au sens du divin) ne se trompe, personne, même ceux que vous croyez se tromper.

Si vous avez choisi l'Ombre, alors pourquoi penser que ceux qui ont choisi la Lumière s'égareraient? Si vous avez choisi la Lumière, pourquoi penser que ceux qui ne l'ont pas choisie se tromperaient? Et enfin, ceux que nous avions qualifiés en leur temps de tièdes, pourquoi seraient-ils davantage que vous dans l'erreur?
Si quelqu'un se trompe, c'est vous tous! Sans exception.

Pourtant, le choix a bien été requis et a été fait par chacun d'entre vous, au niveau de l'âme, pour tous, et pour certains, consciemment également. Et en cela vous honorez qui vous êtes et ce que vous êtes.

Mais pourquoi encore essayer de changer telle ou telle personne, de tenter de l'influencer de telle ou telle manière? Vous n'en avez plus l'autorisation des Hautes Sphères. Le jeu est terminé et cela vous a déjà été dit. Mais respectez-vous toutes les incidences de cette fin?

Certes, dans l'illusion de votre dimension, vous croyez observer que très peu de personnes respectent ce consensus, que très peu respectent le choix de l'autre.

Alors, si tel est le cas, n'en tenez pas compte et laissez dire ceux qui veulent encore tenter les autres. Ils ont encore besoin de cette expérimentation de ce que vous qualifiez bien trop souvent d'erreur. Et alors! En quoi seraient-ils dans l'erreur, s'ils ont besoin de cela pour leur propre évolution?

Exprimez qui vous êtes mais n'interférez plus dans ce qu'est l'autre car au lieu de l'aider (et je sais combien vous voulez aider), vous risquez de le perturber gravement.

Exprimer qui vous êtes peut certes signifier: dire, écrire, faire savoir... mais certainement pas dire que vous avez raison et que l'autre aurait tort. Encore une fois, séparer l'intention de l'action, dissocier l'intention de vos dires est faire le jeu de la séparation, de la dualité... et alors, vous vous retrouvez exactement au même point que ceux à qui vous donnez justement cette leçon! […]

J'en reviens aux "tièdes" car Luce ne comprend pas lorsque j'ai dit que les tièdes ne se trompaient pas alors que par ailleurs, nous avions également dit qu'ils devaient pourtant choisir. Eh oui, c'est une dichotomie de plus, mais à votre niveau de réalité seulement! Car pour les besoins de votre illusion, vous avez dû séparer l'ombre de la lumière et des tièdes...

Alors oui, à votre niveau d'intégration du divin de manière consciente, vous aviez à choisir entre l'Ombre et la Lumière, et ce choix est fait.»…

Extrait du message suivre  ‘La danse de vos deuils’ émis le 15 décembre 2007 depuis Sananda

…« Si la fin de l’électromagnétisme n’est pas la fin de vos pensées car elles sont de nature autre, en revanche les pensées illusoires basées sur cet électromagnétisme vont disparaître.

Cela concerne toutes les pensées non alignées qui n’existent que par la charge voulue, orientée et projetée sur des choses concrètes de ce monde (bougie, image, pierre, montagne, minéraux, plantes, icônes, etc.).

C’est pourquoi nous vous avons recommandé de ne plus utiliser de magie ni blanche ni noire, ni plus aucun rituel. Car tout cela relève de projections utilisant les propriétés denses de type électromagnétique des pensées que vous émettez. Une phase matérielle dense conditionnée par les propriétés électromagnétiques du cerveau 3D.»…

Extraits du message suivre ‘L’apprentissage de votre liberté première’ émis le 21 décembre 2007 depuis Melchizedek et Shamballa

…« Chaque fois qu’une pensée est non alignée, elle est aussitôt enfermée dans les lois physiques de votre monde 3D partiel. Elle provoque alors l’attirance de ce qui lui ressemble et polarise finalement ce qui ne l’était pas à l’origine. […]

Chaque mouvement qui n’est pas en totale résonance avec l’Etre Réel devient forme illusoire et crée des lois pour sa propre survie. Chaque forme se densifie selon des dimensions parfaites qui répondent aux lois également divines de la densité électromagnétique.

Chaque forme perdure tant que l’Etre Réel (c’est-à-dire Vous-Même) décide que l’expérience n’est pas finie. Il y a d’un côté la décision suprême de votre Etre Réel et de l’autre côté l’expansion de formes denses non alignées ou partiellement alignées qui ne peuvent perdurer qu’un temps. Car le temps est une forme aussi sûrement que votre destinée et l’opportunité des choix actuels sont la vie éternelle consciente dans la présence instantanée de votre Etre Réel.

La mort d’un corps physique est la fin d’une forme qui a eu l’opportunité de trouver son alignement avec sa véritable Présence. Votre corps est forme tant que vous persistez à croire qu’il est conditionné par des lois mortelles que sont les lois entropiques de vos physiciens. Vos corps sont mortels tant que vos pensées ne sont pas alignées.»…s-serif]…« Si vous continuez à croire que votre existence est imparfaite et ne provient en aucun cas de la Source de toutes vies dont une flamme parfaite est votre Etre Réel, alors vous créez l’illusion de la mort aussi sûrement et aussi longtemps que vous en aurez besoin. Un choix par défaut devient un rejet par obligation en quelque sorte.

Ne pas recevoir de la Source équivaut à faire persister des formes dans ce que vous décidez de recevoir, à supposer que décider de ce que votre Etre Réel vous donne ou pas pourrait être sans conséquences.

A chaque fois que vous décidez de ce qui est acceptable ou pas de recevoir ou de donner, à chaque fois vous ne laissez pas le champ libre à votre Présence. Toute forme non alignée est mortelle dans votre dimension. Seule l’expérience de non alignement perdure dans l’illusion de l’après-vie (à défaut d’autre terme plus juste).»…

…« L’une des lois divines fondamentales et communes à tous les mondes est la continuité de la Présence dans tous les plans.

Cela signifie que la Présence est l’expérience de la seule Réalité tangible à travers toutes les manifestations de toutes les dimensions. Ce qui revient à dire que votre allégeance à tout ce qui vous rassure en ce monde vous éloigne de la réalité manifestée de votre propre Présence.

A chaque fois que vous signez un pacte qui délègue votre responsabilité à d’autres que votre Présence, vous la reniez en vous reniant vous-mêmes. Vous faites alors un pacte de sang comme dans votre conte de Faust en oubliant un peu vite que Faust est aussi vous-mêmes, à titre individuel. C’est pourquoi nous vous avons invités à rompre tous les pactes et alliances selon des protocoles assez bien connus.

Une autre conséquence de cette loi fondamentale de la continuité de la conscience de la Présence est que toute vie est éternelle. Que chaque atome, que vous percevez encore comme tel, est éternel. Que chaque atome est le silence assourdissant de la puissance de la Présence Suprême. L’éternité est la règle, l’immortalité est la règle. Voilà encore une bonne nouvelle que très peu entendent.

La transition actuelle fait la part des parties denses de vous-mêmes avec celles qui déjà ascensionnent et celles qui vont rester en ce plan.

La transition ne fait pas de cadeau concernant les timides, les peureux et les tièdes de toutes conditions. Ce n’est pas à eux de dire si cela est bon ou pas, si cela est bien ou mal. Ni bien ni mal, ni juste ni injuste.

Ce n’est pas à vous de décider. Seule votre Présence est souveraine, omnipotente et omnisciente. Aucune crainte, aucun jugement. Tout est parfait même si cette vision de votre propre perfection vous échappe encore.»…
A qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Elisabeth/Luce

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité, y compris cette phrase


Source  :  http://www.la-vie-providence.com/article-notre-etre-reel-se-presente-une-derniere-fois-temoignage-et-grand-conseil-galactique-119976840.html
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum