La Vie en SOI

Sommeil ~ Rêves et Illumination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommeil ~ Rêves et Illumination

Message par Hamsa le Mar 10 Sep - 11:12


Comment le processus de l’Illumination affecte-t-il nos habitudes de sommeil ?
Comme toujours avec le processus de l’Illumination, cela dépend de vous. Cela dépend de qui vous êtes et de ce que vous avez besoin de traverser à ce point de votre processus. Cela étant, le sommeil est très fortement affecté par le processus de l’Illumination — en particulier parce que le sommeil a toujours été pour les êtres humains un moyen d’entrer dans une conscience de cinquième dimension. Si vous pensez au processus de l’Illumination comme à la croissance de votre capacité à avoir une conscience de cinquième dimension en étant éveillés, de telle sorte qu’elle se combine avec votre conscience de troisième dimension, alors la frontière entre le sommeil et la veille devient un lieu très instructif.
Cette frontière entre sommeil et veille — cet état subliminal — est pour vous le meilleur exemple de la façon de vivre d’un point de vue éclairé. Cet état vous montre comment conserver une conscience de troisième dimension (une conscience de votre réalité physique) tout en entretenant le sentiment de quelque chose de plus grand — des significations plus vastes et plus profondes. Une conscience de cinquième dimension comporte un sentiment de connexion avec vos ancêtres, avec les anges, les guides spirituels et le but de votre âme. Avoir ces deux consciences complètes dans le même temps, voilà exactement ce qu’est l’Illumination. Pour la plupart d'entre vous, et traditionnellement à travers l'histoire humaine, le seul moment où vous l’atteignez, c'est à ce point entre sommeil et veille.

Tandis qu’elles avancent dans l’Illumination, beaucoup de personnes se rendent compte que leurs habitudes de sommeil sont perturbées. Il y a parfois des moments où vous avez besoin de plus de sommeil afin d'intégrer toutes les manières dont vous vous transformez et il y a des moments où vous avez besoin de moins de sommeil parce que vous avez énormément de stimulations ou beaucoup plus d'énergie. Mais, tous, vous aurez intérêt à noter que lorsque vos habitudes de sommeil sont perturbées, cela offre beaucoup plus de temps où vous pourriez séjourner dans cet état ​​subliminal. Vous pourriez séjourner dans l'espace entre sommeil et veille. Les nuits où il est difficile de dormir, plutôt que de vous battre pour tenter de vous faire dormir quand-même, acceptez que ce que vous faites entre les deux est réellement utile. Que rester allongé là à demi conscient est en fait très utile. Il s'agit d'un espace dans lequel votre cerveau peut commencer à se retravailler lui-même pour s'habituer à ce que l'on ressent à suspendre le sens du temps linéaire de la conscience de veille en même temps que le sens du temps non linéaire de l'état de rêve. Ayez un peu de patience avec vous-mêmes pendant ces nuits sans sommeil. Il se passe en fait quelque chose d'utile.

J'ai entendu dire que de nombreuses personnes dorment moins en ce moment et qu’elles se sentent fatiguées pendant la journée, comme si elles avaient quelque chose de lourd dans la tête et sur les épaules. Comment pouvons-nous gérer ces symptômes ?
Si vous êtes plus patients et si vous acceptez ce qui se passe pendant la nuit, vous allez en partie vous sentir moins fatigués pendant la journée. Ce qui se passe pendant la nuit, c'est soit que vous ne dormez pas, soit que vous dormez, soit que vous faites quelque chose entre les deux. Avoir de la patience et de la tendresse envers vous-mêmes vous amènera l'énergie dont vous avez besoin pendant la journée. Vous attribuez une grande partie de l'épuisement que vous rencontrez à un manque de sommeil. Ce qu'il en est, en fait, c’est la conséquence d'être durs envers vous-mêmes. Être durs envers vous-mêmes c’est supposer que tout ce qui se produit la nuit n’est pas bien ou en quelque sorte n’est pas dans votre meilleur intérêt.

Vous avez quelque chose à travailler ici. Croyez que s’il vous est difficile de dormir, alors il doit y avoir quelque chose de mieux que vous pourriez faire pendant ce temps-la. Faites confiance à votre soi supérieur pour vous guider. Si vous êtes censés dormir, ce sentiment de confiance, de douceur et de pardon facilitera la possibilité de vous endormir. Si vous n'êtes pas censés dormir, ce sentiment de confiance, de douceur et de pardon va ouvrir un espace pour que se produise quelque chose de magique.
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Y a-t-il un moyen de conserver davantage la conscience de ce que nous faisons réellement quand nous dormons ?
Une excellente chose à faire est de se procurer un enregistreur d’une sorte ou d’une autre, comme un magnétophone qui peut enregistrer huit heures et de le mettre en route quand vous allez vous coucher. Puis de l’écouter le lendemain. Beaucoup d'entre vous parlent toute la nuit. Si vous dormez avec un partenaire, vous pourriez prendre des quarts de garde. Une personne reste éveillée près de vous pendant que vous dormez — il semble que souvent les gens dorment pendant environ deux heures, puis soit ils se réveillent soit ils commencent à parler pendant environ deux heures, puis ils se rendorment ou arrêtent de parler pendant environ deux heures, et puis soit ils parlent de nouveau ou se réveillent.

Ceci est une généralisation, mais il y a une sorte de rythme, un schéma et quand vous n'êtes pas réveillés par les symptômes d'insomnie qu’ont certaines personnes avec l'Ascension, il est très probable que vous parliez pendant aussi longtemps que vous avez été réveillé. Ceci est un bon moyen de prendre conscience de ce que vous faites.

Un autre bon moyen — c'est un peu la même chose mais cela fonctionne différemment — est d'avoir un cahier et un stylo à votre chevet et être vigilant pour écrire. Dès l'instant ou vous vous réveillez — qu’il soit trois heures du matin ou sept heures quand le réveil sonne, ou dix minutes après vous être endormi — quand vous vous réveillez, sans même y penser, tournez-vous , prenez votre stylo et commencez à écrire, même si vous ne savez pas ce que vous allez écrire, contentez-vous de commencer à écrire ou à dessiner. Vous découvrirez du silence — vous savez, si vous êtes quelqu’un qui se réveille sans aucun souvenir de ses rêves — parce qu’il y a un silence là-bas. Ce n'est pas parce que le rêve n'est pas là, c'est parce qu’il y a un silence au-dessus de lui — parce que le silence peut être comme un remplissage ou il peut être comme un espace à travers lequel l'énergie se déplace. Si vous voulez accéder à des informations sur vos rêves, vous avez simplement besoin de rompre le silence ; vous avez besoin de commencer à écrire. Au début, vous pourriez ne pas voir ce qui va sortir de votre plume, mais une fois que vous commencez à écrire, vous savez ce qui va sortir, parce que ça y est — ça apparaît tout simplement.

Rappelez-vous que le processus de l’Illumination est spécifique à chaque individu et que la meilleure façon de naviguer est de suivre vos envies et votre intuition. Si vous vous réveillez en n’étant plus intéressé à ces informations, restez dans le silence, car le silence peut aussi être très fructueux, une grande quantité d'énergie se transmet dans ces silences. Ceci dit, il peut être extrêmement utile pour vous d'accéder aux informations de vos rêves.
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Comment pouvons-nous interpréter et comprendre nos rêves ?
La clé pour interpréter vos rêves est d'apprendre à reconnaître et à comprendre votre propre langue spirituelle intérieure. Votre langue spirituelle intérieure est basée sur le sens que vous associez à des symboles et à des actions. Vous trouverez de nombreux dictionnaires différents de symbolique des rêves et d'autres ressources extérieures pour examiner vos rêves. Ils peuvent tous être utiles, mais finalement la vérité sur vos rêves apparaîtra lorsque vous explorerez votre propre signification personnelle. Par exemple, si un dictionnaire des rêves vous dit que rêver d'une tornade représente le chaos. Mais vous vous interrogez : « à quoi me fait penser une tornade ? » et la première chose à laquelle vous pensez est de l'excitation. Alors dans votre rêve la tornade vous parle d’excitation. Il se peut que votre rêve vous parle à la fois de l'excitation et du chaos et de la manière dont ils co-existent, mais il inclura toujours votre signification personnelle pour le symbole.

Vous devez toujours commencer par vous référer à votre langue personnelle, au sens que vous donnez au monde qui vous entoure. Tel est le principe premier et le plus important pour l'interprétation des rêves. C'est aussi le premier principe et le plus important pour l'interprétation de vos propres Annales Akashiques ou pour votre propre intuition. Il est important de toujours commencer par vous demander : « qu'est-ce que cela signifie pour moi ? Quels mots me viennent à l'esprit quand je pense à cette chose ? Quels sentiments apparaissent ? Est-ce que j’associe cela à une couleur, à une odeur, ou à un souvenir particulier dans ma vie ? Lorsque vous obtenez des informations à partir de vos rêves, elles viennent grâce à votre esprit et en fonction de votre langue spirituelle personnelle, de sorte que votre interprétation personnelle des choses doit être explorée en premier.

Voici un exercice que vous pouvez utiliser pour découvrir votre langue personnelle. Il est souvent utile de décomposer vos rêves en éléments simples. Faites une liste des objets qui apparaissent dans votre rêve. Faites une liste des gens ou des personnages qui apparaissent dans votre rêve. Faites une liste simple des événements qui se produisent. Assurez-vous que cela est simple — il suffit de deux ou trois mots qui décrivent ce que c'est. Décomposez-le en éléments simples, puis passez à un exercice d'association libre en écrivant, pour chacun de ces éléments, les quatre ou cinq premiers mots qui vous viennent à l'esprit. Par exemple, si vous avez vu un oiseau dans votre rêve, écrivez « oiseau » dans votre liste, puis à côté de lui écrivez une liste de cinq mots qui vous viennent à l'esprit quand vous pensez à des oiseaux. Pensez-vous à la liberté ? À la joie ? À la légèreté ? Ou pensez-vous qu'ils font peur ? Qu’ils sont imprévisibles ? Sages ? Tout ce qui vous vient à l'esprit, écrivez-le à côté du symbole d'origine. Il n'y a pas de jugement et cela ne doit pas nécessairement avoir du sens. Ne jugez pas ce que vous voyez, car vous manqueriez alors une partie des informations. Si vous faites cela, alors, en séparant les différents éléments de votre rêve, vous pouvez commencer à comprendre certaines des significations qu’il renferme. Par exemple, si vous associez les oiseaux avec la liberté, et si l'oiseau de votre rêve s'envolait, votre rêve vous dit peut-être que vous êtes en train de perdre votre liberté.

Cet exercice donne de meilleurs résultats si vous pouvez rendre les symboles aussi simples que possible. Les objets, les personnages et les actions sont des symboles. Ainsi que les couleurs, les mouvements (vers le haut ou vers le bas) et autres éléments descriptifs.
Enfin, il est souvent utile de considérer que chaque élément présent dans le rêve est un aspect de vous. Parfois, les gens ont des rêves prophétiques dans lesquels ils reçoivent des informations sur les autres ou sur ce qui va arriver à d’autres, mais dans 90 % des cas vos rêves vous donnent des informations sur vous. Ils vous parlent de certains  aspects de vous-mêmes et de votre cheminement. Ainsi, vous pouvez généralement supposer que toute personne, objet ou événement qui arrive dans le rêve est un aspect de vous. Si vous voyez votre sœur dans le rêve, explorez la signification que vous attribuez à votre sœur et puis demandez-vous : « comment ces éléments font-ils partie de moi ? » Quel que soit ce que fait votre sœur fait dans le rêve, cela vous dit comment se comportent ces parties de vous-mêmes et comment elles opèrent dans votre vie.

Ce sont là trois principes essentiels que vous pouvez appliquer à l'interprétation des rêves. Ensuite, lorsque vous êtes prêts, vous pouvez appliquer ces mêmes principes à l'interprétation de votre intuition, y compris ce qui vient des Annales Akashiques. Souvenez-vous toujours que les différents livres et autres ressources pour vous aider à interpréter vos rêves peuvent être utiles pour autant que vous écoutiez d'abord votre langue personnelle. Ensuite, vous trouverez que des ressources extérieures telles que les livres vous donneront un éclairage supplémentaire et qu’elles enrichiront votre interprétation. Veillez à choisir des livres et des ressources qui vous conviennent et de laisser tomber les autres. Amusez-vous ! L'interprétation des rêves peut être incroyablement joyeuse et curieuse. Ne vous inquiétez pas trop de bien faire. Faites-en une exploration de ce qui est votre droit de naissance — voir au-delà du voile et comprendre ! (Janvier 2011)
Via : http://www.anneduquesne.com/article-annales-akashiques-sur-le-sommeil-et-les-reves-119950534.html
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum