La Vie en SOI

Crise finale du capitalisme ou 3ème Guerre Mondiale ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crise finale du capitalisme ou 3ème Guerre Mondiale ?

Message par Hamsa le Mer 3 Juil - 10:29

Crise finale du capitalisme ou 3ème Guerre Mondiale ?
Pour ceux qui ne la connaissent pas, ne ratez pas la vidéo en fin d'article. Elle date de l'année dernière mais elle est collector.

"Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité !

Il est plus que temps de nous réveiller et de foutre un bon « coup de pied au cul » aux banksters, aux multinationales et aux psychopathes qui dirigent le monde !

Ces fous veulent nous amener à une confrontation planétaire juste pour ne pas perdre le pouvoir. Nous le savons, les médias nous mentent aujourd’hui sur la guerre en Syrie, ils nous ont menti hier sur la guerre en Libye et non seulement ils nous mentent, mais ils nous manipulent par leur propagande incessante sur la rigueur budgétaire, la crise financière, etc. Réveillons-nous ! cette crise monétaire est virtuelle puisqu’elle est basée sur une monnaie créée ex-nihilo (à partir de rien) par les banksters qui contrôlent la Fed. Les gouvernements européens et américain sont soumis à ce pouvoir discret mais totalitaire : les banquiers qui contrôlent la Fed.

Le point de basculement (the Tipping Point), "si seulement 10% d’une population donnée s’accrochait à une idée ancrée, cette idée était éventuellement reprise par la majorité de ladite population." Nous y sommes presque, alors ne lâchons rien !
Français, informez-vous et levez-vous.

Et aux USA, « Qui est propriétaire des médias classiques ? Qui est propriétaire du système de la Réserve Fédérale ? Qui détient les plus grandes parts dans l’industrie militaire ? À qui appartient le pétrole ? À qui appartient le dollar ? Lorsque l’on se rend compte qu’il s’agit de la même petite cabale de personnes dont Patrick Wood parlait il y a trois décennies dans son livre écrit en commun avec Anthony Sutton, "Trilaterals over Washington", vous avez votre réponse. Une guerre bénéficiera à tous les intérêts commerciaux mentionnés ci-dessus ainsi qu’à préserver le statut de domination du pétrodollar.

Et Obama se fait chatouiller par des médias il y a peu à sa botte parce qu’ils lui pressent la main pour agir militairement au Moyen-Orient. Obama ne veut pas de la troisième guerre mondiale, mais il se fait manœuvrer dans un coin par les médias contrôlés par le corporatisme et agira en fonction de ses propres intérêts égoïstes. »

Les spéculateurs criminels et sans scrupule, ont infiltré la Fed (ils sont la Fed !) et la City (les huit familles : Goldman Sachs, Rockefellers, Lehmans et Kuhn Loeb de New York, les Rothschild d’Allemagne, de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazards de Paris et les Israel Moses Seifs de Rome) et la plus part des banques centrales européennes, les Rothschild étant les instigateurs, la BCE sous contrôle des Rothschild. Et ils sont évidemment derrières les entreprises : Bank of America, JP Morgan, Citigroup, Wells Fargo, Goldman Sachs et Morgan Stanley.

Ils sont prêts à tout, puisqu’ils ont essayé de tuer le président des USA : Andrew Jackson, ont fait tuer Abraham Lincoln et JF Kennedy, le secrétaire au trésor de Thomas Jefferson, parce qu’ils voulaient que les USA reprennent leur indépendance monétaire.

Ils ont ruiné des millions d’Américains avec les Hedge-Funds, se sont emparés de la Banque d’Angleterre par la ruse.

Ils se sont enrichis en prêtant aux états de l’argent à des taux usuraires pour financer des guerres : Sécession (Rothschild), napoléoniennes, première guerre mondiale ( Morgan & Co (sous-marin des Rothschild) la précipita, Rockfeller, Loeb et Kuhn, Warburgs Rothschild, Schiff ), puis la seconde guerre (les huit familles : Goldman Sachs, Rockefellers, Lehmans et Kuhn Loeb de New York, les Rothschild d’Allemagne, de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazards de Paris et les Israel Moses Seifs de Rome ont financé Hitler !

Ils ont recyclé l’or volé des juifs assassinés pendant la Shoa (Chase). Ils n’hésitent pas à renverser des états : la banque Rothschild a renversé de Gaulle, ils ont participé à la révolution en Tunisie. Dès la mort de Kadhafi, la banque centrale de Tunisie contrôlée par les Rothschilds a remplacé la banque Zitouna de la famille Ben Ali. Ils sont aussi partie prenante dans la révolte égyptienne avec El Baradein qui préservera l’existence de la banque centrale d’Egypte, infiltrée par les Rotschilds. Abdulhakim Belhadj, ancien dirigeant de la Jamahiriya groupe islamique (formé par l’OTAN) qui a contribué à renverser Mouammar Kadhafi et marionnette de Rothschilds, a rencontré, en Turquie, les dirigeants de l’armée syrienne libre pour envoyer des troupes libyennes et ainsi alimenter l’insurrection contre Bachar al Assad.

Ils ont profité des grandes crises ou sont responsables : crises 1920 (Morgan) 1929 (la Fed, c’est à dire les huit familles), grands esclavagiste du Sud des US avant la guerre civile aux US !
A la base du complot : enlever aux nations leur souveraineté monétaire, tel que Mayer Amschel Rostchild l’expliquait : « Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je me moque de qui fait ses lois ». C’est ce qui se passa en 1913 avec la Réserve Fédérale des Etats-Unis. Ne pouvant plus battre monnaie, les états sont obligés d’emprunter à des banques privées judéo-anglo-américaines. Dirigés par des complices au service de ces banksters, les pays s’endettent trop, provoquant toutes les crises depuis le XIXe siècle. Les états affaiblis par les crises, il est alors facile de remplacer les gouvernements incompétents ou complices par des représentants de ces banques et ainsi asservir les peuples par le paiement d’intérêts sur les intérêts, d’impôts exorbitants, de taxes, d’inflation comme en France, en Italie, en Grèce, en Espagne, au Portugal, en Tunisie, en faisant croire aux peuples qu’ils sont aussi responsables, car ils ont élus ces gouvernements incompétents et ou corrompus.

J'ai publié l'article "C’est la Crise finale !" dans la revue Nexus durant l'été 2010 (NEXUS N° 69 :http://www.nexus.fr ) que j'ai également publié ici le 21 février 2011, c'est mon premier article publié sur Agoravox.(http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/c-est-la-crise-finale-89116 ). Je commençais l’article en disant qu’en dépit des propos rassurants des experts, le système financier planétaire touche à sa fin… Une seule solution pour les États : reprendre le pouvoir de la monnaie…

En effet, je dénonce depuis plus de 20 ans l’escroquerie à la base du système capitaliste : le système monétaire de Réserves Fractionnaires que pratique les banques depuis plus de deux siècles. Avec ce système, la planche à billet a toujours été une affaire privée pour les particuliers et les entreprises, mais depuis 40 ans, depuis le 3 janvier 1973 pour la France pour être plus précis, l’État, sous pression des banquiers, c’est interdit à lui même de créer la monnaie dont il a besoin. C’est évidemment une trahison des Messieurs Pompidou et Giscard et donc depuis le gouvernement se refuse à lui-même un privilège qu’il a accordé aux banques par la loi, il se fait le serviteur des banquiers et méprise le peuple. Pour qu’un gouvernement soit vraiment souverain, il faut qu’il reprenne son droit de créer un argent libre de dette.

Je finissais l’article en disant que la « crise économique et financière globale serait un bienfait pour l’humanité. D’abord, on arrêterait de travailler, consommer et polluer en toute inconscience, et ensuite, ce pourrait être l’occasion d’une émancipation extraordinaire. Concrètement, matériellement, rien ne serait perdu. Seule la possibilité de mobiliser l’énergie humaine, le pouvoir sur l’autre est aboli. C’est une vraie révolution, une réelle abolition des privilèges. » Et que « les grands perdants seront les grands manipulateurs de finances. Pour 99 % de la population, cela ne sera pas bien grave. L’énergie de tout un chacun sera libérée du carcan, des chaînes de la finance internationale et de ses geôliers : les financiers. Certains pourraient se sentir un peu déboussolé et sans l’État et les processus démocratiques, les choses pourraient dégénérer.

Mais restons calmes : la richesse, la vraie, notre énergie, n’aura pas disparu. Il n’y a pas eu de guerre en Europe depuis des dizaines d’années et grâce au travail et au génie humain nous avons des moyens de production d’une extraordinaire efficacité ; en fait, nous n’avons jamais été aussi riches. Le jour où les peuples réaliseront cela, nous pourrons enfin mettre en place une société de convivialité, de temps choisi, d’harmonie et de respect. »

Pour sortir de la crise monétaire absurde dans laquelle nous sommes englué, je propose donc depuis des années, les solutions du « 100 % money » et de l’assouplissement monétaire pour les peuples, c’est à dire, premièrement un contrôle de la totalité de la masse monétaire en circulation par l’ État et deuxièmement un revenu d’existence pour tout un chacun. Et il est évident que ces réformes ne pourront se faire qu’au niveau de l’État français en commençant par la nationalisation de toutes les banques françaises sans indemnités pour les actionnaires bien évidemment. En effet, comment se mettre d’accord sur des réformes aussi importante au niveau européen ?

Ces solutions seront mises en place ni par le gouvernement actuel, ni par la droite. C’est donc aux citoyens de s’emparer de cette réforme monétaire de l’émission et du contrôle de sa monnaie sur son territoire. C’est fondamentalement politique ! "

Pour conclure, si une fillette de 12 ans arrive à comprendre le principe de la fraude bancaire, pourquoi pas nous ?

 
Source :
french.irib
Via Chaos controle

via Fawkes News
ma source : http://www.brujitafr.fr/article-crise-finale-du-capitalisme-ou-3eme-guerre-mondiale-118862138.html
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

François Asselineau : « QUE CACHE LE PROJET DES "EURO-RÉGIONS" ?»

Message par Hamsa le Mer 3 Juil - 10:40

 
Publiée le 2 juil. 2013
« QUE CACHE LE PROJET DES "EURO-RÉGIONS" ?»
À la demande des autorités qui pilotent la construction européenne, la politique d'Europe des régions a programmé le transfert de plus en plus massif de pouvoirs nationaux à des "Euro-régions", en parallèle au transfert massif de pouvoirs nationaux vers la Commission européenne et la Banque centrale européenne.

Au même moment, les instances européennes promeuvent l'enseignement généralisé de l'anglo-américain d'une part et celui de langues régionales tombées en désuétude d'autre part. L'objectif tacite étant de folkloriser progressivement les langues nationales qui pourraient encore s'opposer au "tout américain".

À l'insu des peuples, et notamment du peuple français, l'objectif final de ce programme n'est ainsi rien d'autre que de vider de substance les États d'Europe avant de les démembrer. La France est tout spécialement concernée.

Venez découvrir des informations aussi stupéfiantes que cruciales pour comprendre ce qui se passe vraiment.Après avoir visionné cette conférence, vous ne pourrez plus dire « Je ne savais pas. »
avatar
Hamsa
Admin

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : des Etoiles parachutée sur Terre

http://www.youtube.com/profile?gl=FR&user=ChantHappy&hl=

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum